Formation pour accompagner les victimes d’inceste

Les victimes d’inceste sont souvent dans le désarroi face aux offres de soins psychologiques et psychothérapeutiques qui leur sont proposées.

Parfois même, lorsqu’elles envisagent une démarche judiciaire, on leur dit que ce n’est peut être pas la bonne solution pour elles.

Il est temps de prendre conscience que les victimes d’inceste ont le droit d’avoir des soins adaptés qui prennent en compte toute la réalité des traumatismes qu’elles ont subi.

Lorsque j’ai créé la formation Accompagner les blessures de l’intime, Devenir thérapeute psycho-corporelle spécialisée dans la prise en charge des victimes de violences sexuelles et autres psycho-traumatismes, ma volonté était avant tout de former des professionnels à la prise en charge des victimes d’inceste.

Pourquoi ? Car il s’agit de comprendre et surtout de prendre en compte toutes les dimensions que revêtent les blessures provoquées par l’inceste.

Une victime d’inceste est niée dans son corps, elle est niée dans son existence, elle n’a pas le droit de dire, d’oser être. Et, les atteintes qu’elle subit sont corrélées par le système familiale dans lequel elle grandit.

L’inceste est un système de domination de l’enfant, de l’individu. La victime est prise dans un filet qu’elle n’arrive bien souvent pas à identifier. Elle n’est jamais à sa juste place. On lui donne un rôle qu’elle ne devrait pas avoir. Et, on utilise contre elle une charge affective pour la blesser et la manipuler.

Lorsque j’accompagne des victimes d’inceste, je prends en compte toutes les dimensions de ces violences sexuelles particulières : le système éducatif de la victime, le niveau social de sa famille, les violences transgénérationnelles, les scénarios traumatiques vécus par la victime, les alliées et complices, les démarches judiciaires entreprises, le niveau de protection de la victime, ses ressources physiologiques, physiques, psychiques, corporelles et émotionnelles, sa sexualité traumatique, ses réactivations traumatiques, notamment.

Il s’agit aussi de prévenir la victime des conduites incestueuses qu’elle même peut générer car l’inceste est un système et qu’il est nécessaire de le comprendre pour le désamorcer en soi et autour de soi.

La Méthode Coeur Pivoine – Corps Précieux que j’ai créée et que je transmets aux thérapeutes qui veulent se former a pour but d’aider dans sa globalité les victimes d’inceste et pas seulement sur un pan de leur réalité. Nous travaillons la reconnexion au corps, l’estime de soi, la confiance en soi, la puissance d’être et le sens de cette expérience terrible que la personne a vécu, et cela dans le respect de la loi, notamment de la loi pénale française.

Pour plus d’informations, RDV sur la page FORMATION du site.

Thème : Overlay par Kaira. Jénnie Desrutins - Siret 517.714.119.00057
6 Porh Roussine, 56650 Penquesten