Il faut faire de son vécu une force

Lorsque j’ai commencé mes études de droit, je me souviens ne m’être projetée dans aucun métier. 5 ans plus tard, toujours pareil. J’avais juste envie de peindre et de réfléchir.

Je ne savais pas que j’étais déjà sur mon chemin de vie, celui qui me permettrait de devenir un jour thérapeute et d’accompagner pour soulager et soutenir celles et ceux qui avaient le même vécu traumatique que moi.

Lorsque j’ai combiné tous mes savoirs pour créer ce que je nomme aujourd’hui ma Méthode d’accompagnement et d’apaisement, la Méthode Coeur Pivoine – Corps Précieux, là encore je n’imaginais pas ce que ça allait déclencher. Je sentais que c’était juste en moi. J’étais poussée par mes patiente qui me disaient : « Jennie, il faut en faire quelque chose », « Jennie, ça marche vraiment », « Jennie, le Coeur Pivoine, c’est vraiment quelque chose! »

Je savais que ça marchait, mais je ne savais pas alors pourquoi cela devait prendre un nom, être identifiable.

Aujourd’hui, je comprends un peu plus. Je sais que vous aussi vous pouvez faire ce que je fais. Je sais que vous pouvez transformer votre vécu en force. Je sais que vous pouvez tout changer et faire changer.

J’ai donc créé une formation « Accompagner les blessures de l’intime » pour vous transmettre tout ce que je sais, pour que vous puissiez vous aussi faire de votre vécu traumatique une force, que vous puissiez transmettre à ceux qui en ont besoin aussi, que vous puissiez les accompagner.

Il n’est jamais trop tard pour faire de son vécu une force. Il n’est jamais trop tard pour trouver le sens de ses expériences. Il n’est jamais trop tard pour apprendre et transmettre.

Rejoignez-moi. Faisons ensemble de notre vécu une force.

1 commentaire sur “1”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *