Accueil

Se sentir en vie, ressentir l’élan de vie en soi, renouer avec son Coeur…  

​Au-delà des blessures de l’intime, des blessures de vie, le chemin de guérison est un chemin d’Amour pour soi, vers soi. C’est s’offrir à soi-même un nouvel élan de vie.

C’est guérir son Coeur. C’est renouer avec ses ressources pour se sentir apaisé, de nouveau en sécurité, en présence, dans son Corps. C’est recomposer son Âme.

​Ame, Coeur, Corps

Voici les trois dimensions dans lesquelles je peux vous apporter mon accompagnement, mon soutien, pour que vous puissiez oser peindre votre vie avec les couleurs qui sont les vôtres. 


Aussi loin que le Soleil, les Etoiles veillent. En cas de doutes, regarde le Ciel.

​Lorsque j’ai commencé mon propre parcours thérapeutique, je ne savais pas que j’étais sur mon chemin de guérison. Il n’y a avait rien de spirituel dans ce chemin ou, plutôt, je ne voyais pas que mon Âme tentait de se recomposer. J’étais dans la réalité des violences sexuelles que j’avais subies. C’était froid, glacial. J’ai traversé la dissociation, le stress post-traumatique.

Je croyais depuis toute petite en une force de Vie. Une partie de moi était animée et, en même temps, j’étais éteinte.

Il m’a fallu d’abord prendre conscience de ce que j’avais vécu, regarder ce que je ne voulais pas voir, oser dire mon vécu, le nommer avec son nom juridique, apprendre à reconnecter avec mes émotions, apprendre à reparler à mon corps, oser me sourire et me dire je t’aime.

J’ai aussi déposé plainte et la justice s’est prononcée. Le non-lieu. 

Sur mon chemin thérapeutique, j’ai rencontré des psychologues, des psychothérapeutes spécialisés dans les violences sexuelles mais pas que.

Et puis, je suis parvenue à boucler ma boucle, une première boucle, en conscience, en apprenant à rendre ce qui ne m’appartenait pas, à me réconcilier avec moi-même.

Et, j’ai ouvert la seconde. J’ai osé me dire que le sens de mon chemin de vie pouvait aussi trouver d’autres explications, d’autres compréhensions. Trouver plus de sens encore. C’est là que j’ai reçu, compris et décidé de donner.

Je suis parvenue à guérir mon Coeur. Je me suis recomposée, redessinée, réconciliée, réunie.

​Notre Corps et notre Coeur nécessitent toute notre bienveillance et tout notre Amour. Nous avons tous le droit de vivre en paix, en harmonie avec qui nous sommes.

Au-delà de vos blessures, votre colère, vos peurs et votre tristesse peuvent se tourner vers la réconciliation pour qu’enfin votre Âme aille en paix sur le chemin qui est le vôtre.

Vous avez en vous toutes les ressources pour tout surmonter.

C’est avec plaisir et foi que je vous accompagnerai sur le chemin qui est le vôtre.

Pourquoi s’engager sur un chemin de guérison ?

Les blessures de vie et toute blessure de l’intime laissent toujours une empreinte. C’est cette empreinte qu’il faudra venir transformer, apaiser, guérir, transcender.

​Parler est l’une des premières étapes pour se libérer. La plaie est comme grande ouverte et on a beau vouloir qu’elle cicatrise… Sans prévenir, elle peut de nouveau nous tirailler.

Alors emprunter son chemin de guérison peut être l’une des voies possibles.

Surmonter, c’est déjà ce que vous avez fait si vous lisez ceci. Vous réparer est ce que vous faites aujourd’hui. Vous reconstruire et renaître est mon souhait pour vous.

​Pour cela, votre parole doit être accueillie, entendue. Votre esprit doit renouer en douceur avec les sensations de votre corps. Votre Âme doit s’abreuver de la vie qui s’anime en chacun de vos ressentis.

​On dit souvent que l’on n’oublie jamais mais que l’on apprend à vivre avec.

​Au-delà du vivre avec, il y a surtout le fait de pouvoir renouer pleinement avec son Corps et toutes ses parties.

Il y a être dans l’ici et maintenant. Il y a vous offrir une plus grande estime corporelle. Retrouver le souffle de vos sensations, accéder à une nouvelle connaissance de soi.

Regarder vos peurs, les voir se réduire, reprendre leur place. Re-peindre votre colère.

​Il y a le souhait d’un retour à vous, à cet élan de vie et d’amour que vous portez en vous et qui n’a jamais cessé de vous quitter.

​***

Guérir, c’est développer une nouvelle capacité d’empathie envers soi-même pour renouer avec l’Amour de soi, Le Trésor, qui n’a jamais disparu de votre Coeur mais a seulement été empêché de parler, du fond de vous, de sa toute douce petite voix.

​C’est ainsi retrouver sa confiance en soi. Se sentir libéré. Retrouver toutes les parties de son Âme. Aller en paix. S’estimer. Se donner de la valeur. S’offrir de l’Amour. Accéder au plaisir de vivre. Renaître.

​***

Se sentir libre, enfin libéré. Sentir ce poids sur son dos, sur ses épaules enfin disparaître.  Aller en paix, dans la sérénité. 

Voici ce que je vous souhaite au-delà de votre chemin de guérison.

Retrouver cette habileté naturelle à vous laisser être porté par la vie, par la douceur de faire un pas puis l’autre ; pour vous même, pour ceux que vous aimez. 

​En renouant avec la sensation première de marcher, pieds nus, dans l’herbe, sur le sable ou dans tout autre endroit, vous renouez avec qui vous êtes ; le mouvement d’Amour en vous. 

***

Les traumatismes de l’intime sont des traumatismes complexes qui demandent une solide connaissance des psychotraumatismes, de leur symptômes et des moyens thérapeutiques pour les soigner.

Aujourd’hui, nous savons que si les victimes de traumatismes de l’intime bénéficient d’une prise en charge globale médico-psycho-socio-judiciaire, elles peuvent sortir de leur état de survie et se remettre à vivre, sans peur, sans douleur, en accueillant leur corps, en conscience de leur choix et de ce qui est bon pour elles.